L'histoire de 2 pêle-mêles

Il y a des histoires qui ne peuvent pas se perdre...

Celle le l'"Amélie-pêle-mêle" et du "pêle-mêle épicé" en fait partie:

Tout a commencé avec un faire-part de mariage, au delà d'être une inviation à l'union de 2 personnes que j'aime énormément, ce faire part fût une énorme source d'inspiration...

Orange et marron, avec tout plein d'épices et nous invité à être témoin d'un "oui à une vie épicé"...

Je note vaguement la date du mariage, et j'oublie le dit faire-part.. jusqu'à un jour de longue ballade à suivre, pensive, ma poussette double, à laisser les vents me mener et mon esprit vagabonder...

Mais là dans ma tête c'est un feu d'artifice, une explosion tellement que je dois m'arrêter pour tout noter...

Il y a cette phrase qui me revenais sans cesse: "pour ne pas oublier les instants qui pimentent une vie épicée"...

il y a eu ces jeux de mots: "les notes salées", "les soirées pimentées", "les rendez-vous poivrés", "les réveils anisés"... tous restés sur le papier...

Avec tout ça l'idée du pense-bête, ou pêle-mêle vient d'elle même, une forme vaguement orientale, un trou au milieu, des cordes pour accrocher des pinces ou des épingles à linge, des trombones qui pendouillent, des fils de fer entortillés pour accrocher des notes ou des photos...

une fois toutes ces idées couchées sur le papier, mon esprit se libère et passe à autre chose...

Et puis arrive l'anniversaire d'Amélie... Amélie qui aime bien raconter ses histoires, qui en a tellement plein la tête de ces histoires qu'elle les écrit sur améliemélo... Et c'est en lisant un de ses billets que le pêle mêle me revient... en Amélie pêle-mêle...

Voilà ce qu'il faut à Amélie pour son anniversaire, là, c'est du concret, j'attrape une plance de médium et je commence à dessiner...

Il ne le fallait pas trop grand quand même car je devais l'envoyer par la poste, les couleurs: j'ai vaguement repris celles se son blog, et c'était parti, un trou ici une perle là, trombones, et autres trouvaient leurs place...

Dans la continuité j'ai tracé le pêle mêle épicé, la forme est la même seul le bas change, je pouvais me lâcher pas de poste pour celui-ci

Je poste mon Amélie-pêle-mêle, et je m'attaque à la décoration de l'autre, encore une fois ça ne s'est pas fait tout seul... j'ai commencé par du blanc que je recouvre de peinture bronze et je ponce pour que le blanc apparaîsse de nouveau, mais ce n'était pa ça que je voulais...

Et me reviens a l'esprit ce photophore que j'ai réalisé un jour avec des grains de café et du cirage...

Elle est là l'idée... de la peinture couleur bronze et du cirage noir... l'effet me plaît, même si ce n'est pas le plus judicieux à offir pour un mariage et puis pas question de mettre du vernis car le cirage donnait un effet mat/patiné sympatique...Alors tant pis!

Cerise sur le gâteau (même si j'aime pas trop les cerises des gâteaux...) au hasard d'une promenade je trouve un petit carnet qui allait bien, au début j'en avais mis un orange, mais ça n'allait pas trop...

Et voilà un cadeau de mariage... et toute son histoire!

Depuis j'ai des pêle-mêles plein la tête et plein mon cahier...

Bientôt plein les doigts...