je suis fan de ma machine à pâtes... Ou mon premier tutorial: le dégradé en FIMO

Depuis le week-end dernier, je ne m'arrête plus... Avec ma machine à pâte je fais des dégradés et de millefiori d'une grande finesse -toute novice que je suis en matière de pâte FIMO- facilement et rapidement...

Alors comme une autre des ambitions de ce blog est de partager mes compétences, je me lance pour mon premier tutorial:

Le dégradé en pâte FIMO

Pour celui ci j'ai voulu essayer à 3 couleurs, comme les couleurs sont proches, ça n'apporte pas grand chose, juste une note pailletté, je m'explique:

J'ai pris 3 couleurs: du bleu très foncé, du bleu clair pailleté et du blanc

avec ma machine magique je fais 3 feuilles (une feuille pour chaque couleur) de pâte de 7mm d'épaisseur que je découpe et dispose ainsi:

je plie en 2:

et je passe dans la machine en commençant pas le côté opposé au côté plié:

je pense que pour chasser l'air il serait mieux de passer en premier le côté plié, mais dans le livre, il marque de faire comme ça... la prochaine fois j'essayerai autrement

voici ce qui sort:

pour le moment tu ne vois pas trop de dégradé -moi nonplus t'inquièt'-, il faut plier, passer dans la machine, replier re-passer dans la machine...

après 6 ou 7 fois on arrive déjà à un petit quelque chose:

je replie, toujours dans le même sens:

je repasse dans la machine, encore dans le même sens:

encore un peu de patience et quelque pliages/passages en machine et on arrive à un beau dégradé...

Attention une fois le beau dégradé obtenu, on réduit l'écart des rouleaux de la machine à 4 ou 5mm et on passe en commençant pas une couleur franche (ici le blanc ou le bleu):

et on obtient -attention magie-:

Moi je voulais le blanc au centre, mais je n'en voulais pas trop alors j'ai un peu couper le blanc et j'ai roulé (la première fois j'ai eu trop de rouge va voir le collier brun et rouge pour te rendre compte):

j'enveloppe ce rouleau d'une fine feuille du même bleu foncé que l'extérieur...

On peut très bien aussi envelopper d'une couleur qui tranche selon l'effet désiré, mais là le bleu ne recouvrait pas tout le rouleau alors même si j'avais voulu une couleur qui tranche a l'extérieur j'aurais enveloppé d'abord du même bleu

et voilà pour un joli dégradé:

je roule pour que les différentes couches se solidarisent entre elles et aussi pour réduire le diamètre...

je prépare un autre rouleau spirale en superposant 2 feuilles comme ceci:

j'enroule, ça me donne une spirale bleu et rose... que je réduis...

Pour que les proportions me plaisent, je voulais que 5 rouleaux de dégradés entourent 1 rouleau spiral... (le première fois le centre était trop gros et la fleur pas jolie: c'était )

toujours avec la machine à pâte -c'est magique je vous dis- je fais des "spagettis" qui vont venir s'inserer entre les rouleaux de dégradés:

j'enroule d'une feuille bleu clair:

puis d'une feuille rose... je roule, je réduis plus ou moins, je découpe mes perles...

Et Tada:

ce que sont devenues ces perles...

...j'attend que les futures propriaitaires les aient reçues...

 

To be continued

Commentaires

Faire des pâtes "alimentaires" ça C zhom qui s'y colle il en a une depuis des années et "frack" comme c'est bon, les pâtes fraîches!

Le truc c'est que la pâte FIMO c'est pas vraiment comestible alors une fois que la machine à pâte elle a été utilisée pour la FIMO, c'est pas trop recommandé de l'utiliser pour faire des pâte...

D'où on en a deux maintenant: chacun la sienne, une pour les pâte fraîche qui au passage n'a pas servi depuis longtemps -avis- l'autre qui sert bien en ce moment pour ma pâte FIMO

voili voilou!